liste des projets crédit

Thomas Guba

Né en 1965 à Berlin (ouest)
Ingénieur paysagiste diplômé de la TU de Berlin
Langues : allemand - français - anglais - norvégien

1984-1992
Études de paysage à la TU de Berlin
1987-1989
Bourse pour l'École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles (ENSP)
Diplôme à Oslo et Berlin
1993-1999
Paysagiste dans les agences Kiefer, Ines Alkewitz,
Grün Berlin GmbH et a.g.u Lange+Grigoleit
1998
Inscription à la chambre des architectes de Berlin
Chargé de cours à la TU de Berlin
2000
Assistant à la TU Berlin
Fondation de l'agence guba+sgard LANDSCHAFTSARCHITEKTEN

Martine Sgard

Née en 1971 dans les Yvelines
Paysagiste D.P.L.G de l' E.N.S.P de Versailles
Langues : français - suédois - allemand - anglais

1990-1991
Khâgne puis DEUG de Géographie et d'Allemand à Paris XII
1991-1995
École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles
Bourse pour la Harvard University, USA et la TU de Berlin
Diplôme de paysagiste D.P.L.G à Paris et à Berlin
1995-2000
Diplôme de paysagiste D.P.L.G à Paris et à Berlin
Paysagiste dans les agences Jacques Sgard, Kamel Louafi, et Birgit Hammer Berlin
Chargée de projet pour Agence Ter Paris et Bad Oeynhausen
2000
Fondation de l'agence guba+sgard LANDSCHAFTSARCHITEKTEN
SS 2002-03
Chargée de cours à la TU Berlin, Institut du paysage
2006
Inscription à la chambre des architectes de Berlin



Profil de l'agence

En 2000 nous avons fondé l'agence guba+sgard LANDSCHAFTSARCHITEKTEN en tant que société civile installée à Berlin.

Nous mettons l'accent sur la mission opérationnelle de paysage dans toutes les phases de son déroulement et pour une clientèle aussi bien publique que privée. La reconstruction progressive du parc de la Villa Henckel à Potsdam nous à permis depuis plusieurs années d'approfondir nos connaissances en matière de restauration de monuments historiques classés. Depuis 2010 nous réalisons également des terrains de sports grâce à notre projet de halle de sport triple en Bavière.
En collaboration avec des équipes d'architectes nous réfléchissons également à des questions d'urbanisme. Ce qui nous intéresse ici est la confrontation entre les différentes approches du phénomène de la ville et la recherche de solutions communes.

Démarche

Mener un projet de A à Z, c'est à dire de la recherche d'idée au suivi de chantier (parfois même au-delà) nous fascine :
Après une phase - souvent assez longue - de reconnaissance des lieux, de discussion avec le maître d'ouvrage et autres acteurs du projet, puis de conception des plans et des cahiers des charges, l'idée se matérialise et prend forme.

Nous mettons l'accent de notre travail sur la cristallisation d'une réponse adéquate à un problème donné, plus que sur la culture d'un style formel particulier. Ce qui dicte une démarche, ce sont le lieu avec ses richesses et ses handicaps, les attentes du maître d'ouvrage et ses moyens (financiers). Notre objectif est de trouver des solutions au style simple et qui paraissent évidentes. Ceci n'exclue pas, au contraire l'introduction de la poésie et de l'inattendu au sein d'une conception claire. Nous considérons que dans notre mission de paysagistes, c'est notre regard sur le lieu qui est déterminant. En explorant un site, en comprenant sa signification et son histoire, en analysant sa topographie, son étendue et ses vues, il est possible d'accéder à des pistes de projet et des solutions adéquates.

Contrairement à ce qui est d'usage en architecture, les demandes et les souhaits sont souvent imprécis, ce qui nous permet d'inventer une part de la fin et des moyens. Il est courant que le maître d'ouvrage ait une idée assez vague de ce qu'il est possible. C'est pourquoi nous endossons volontiers la phrase de Dennis Lasdun (éminent architecte britannique) :
"Our job is to give the client not what he wants, but what he never dreamt he wanted".
("Notre boulot n'est pas de donner au client ce qu'il veut, mais ce dont il n'avait jamais osé rêver")